partage

Partis politiques : Béni Watani s’attache à l’organisation des municipales à la date initialement fixée par l’ISIE

Beni Watani appelle l’ISIE à appliquer ses prérogatives et à ne pas céder aux pressions visant à changer le calendrier électoral municipal et à porter atteinte au processus démocratique 

Ben Watani s’attache à la tenue des élections municipales dans l’échéance fixée et alerte contre la dominance des partis

Beni Watani œuvre à mettre en place le principe de la crédibilité et la transparence comme fondement de ses relations avec le citoyen Tunisien. Dans le cadre du respect des fondements de la démocratie et après concertation avec les différentes familles politiques et les composantes de la société civile, nous avons décidé quant aux prochaines élections municipales.

  • D’appuyer la liste candidate dans sa circonscription, quelque soit sa couleur politique, ayant le meilleur programme de point de vue pratique et le plus proches aux problématiques de la commune municipale.
  • Beni Watani est un mouvement politique issu du cœur de la société civile. Il a choisi la citoyenneté parmi ses cinq valeurs. Le respect des échéances électorales et le rôle de l’ISIE est considéré comme est un élément fondamental pour la continuité du processus démocratique. A ce propos, nous appelons l’ISIE à s’engager au respect du calendrier électoral annoncé, à éviter toutes tractations politiques et à prendre sa responsabilité vis-à-vis du Peuple tunisien pour la tenue des prochaines élections dans les délais fixés.
  • Beni Watani affirme que le non-respect des échéances électorales et une atteinte à l’esprit de la responsabilité et une menace au processus démocratique. Bien que nous ne fussions concernés par les élections municipales, nous avons déjà lancé une alerte au danger et aux conséquences du report de la date du 17 septembre 2017 sur la crédibilité de l’ISIE et de l’Etat vis-à-vis du Peuple tunisien et de la communauté internationale. Nous relançons notre alerte contre toute tentative d’handicaper le processus de cette démocratie naissante notamment le report des prochaines élections municipales.
  • Nous sommes convaincus que l’organisation des élections est un devoir national et une étape importante à respecter. Nous sensibiliserons le citoyen à respecter ses devoirs, des droits et à ses capacités à prendre ses décisions et son destin en main loin de toute polarisation. Nous rappelons notre refus de la dominance de certains partis au pouvoir conformément à un projet Code des collectivités locales sur-mesure.

Nous œuvrerons, avec ceux qui nous partagent ces convictions, à revoir le projet du Code des collectivités locales et à l’application de la bonne gouvernance locale.

Ben Watani réaffirme son attachement aux préoccupations de la société civile et son orientation vers l’auto-construction et la communication directe et intensif avec les citoyens.

Saïd Aïdï

Président du Mouvement Beni Watani