partage

Transport aérien : Le vrai du faux concernant la signature de la Tunisie de la convention OPEN SKY avec l'UE !

Depuis plusieurs jours, le domaine du transport aérien bouillonne en Tunisie comme de l'eau dans une cocotte-minute, et ce, autour de la soi-disant 'signature de la Tunisie' avec l'Union européenne de la convention 'OPEN SKY', le lundi 11 Décembre 2017, et nous avons eu droit à des explications de la part du ministre du Transport qui a assuré, personnellement, que cet accord allait contribuer à l'augmentation du nombre de voyageurs (+ 800.000 v/an), et la création de 8.000 nouveaux postes d'emplois.

Dans le même contexte, nous avons également vu M. Elyès Mnakebi, PDG de Tunisair, évoquer les dommages dont sera affectée la compagnie aérienne nationale TUNISAIR suite à la mise en exécution d'un tel accord, en plus, l'invitation parvenue aux journalistes pour assister à la cérémonie de signature mentionnait clairement 'cérémonie de signature de l'accord OPEN SKY'.

Nénamoins, face à cette 'propagande' publicitaire, la réalité est toute autre, puisque l'accord qui se trouvait entre les mains de M. Radhouane Ayara, ministre du Transport, et Mme Violeta Bulc, Commissaire européen aux Transports, en présence de SE. l'ambassadeur de l'Union européenne à Tunis, ne concernait pas la signature de l'accord OPEN SKY, comme il fut annoncé, mais plutôt la signature d'un accord sur les 'principes généraux' à mettre en exécution pour pouvoir finaliser la signature de l'accord OPEN SKY, dans une prochaine étape, sachant que l'accord va tout simplement réduire les restrictions dans le transport aérien et ne peut être comparé à l'OPEN SKY !

A noter que, diplomatie oblige, les représentants de l'Union européenne ont évité d'évoquer les mots 'OPEN SKY', et le communiqué publié par l'UE sur son site officiel n'a pas mentionné également les mêmes mots, et se sont contentés de dire 'signature d'un accord dans le domaine du Transport aérien', ce qui est différend.

Par ailleurs, le même communiqué a ajouté qu'il s'agit de la première démarche pour la signature de l'accord en poursuivant les négociations, quant à l'ambassadeur de l'UE à Tunis, Patrice Bergamini, il a déclaré tout simplement qu'un 'Référendum d'entente' a été signé, et que le contrat sera officiellement signé en 2018.

D'autre-part, TUNIVISIONS a su à travers ses propres sources que la signature de l'accord devait avoir lieu au siège de la Présidence du gouvernement, et que M. Youssef Chahed devait être présent à cette cérémonie, mais lorsque le Chef du gouvernement a su que le ministère du Transport n'a pas réussi à convaincre l'UE pour signer officiellement l'OPEN SKY, et que l'accord n'était qu'un simple 'Référendum d'entente', Chahed a décidé de ne pas être présent et la cérémonie a été déplacée de la Kasbah au siège de l'OACA.

Nous rappelons ici que le MAROC a déjà signé l'accord OPEN SKY dans son contexte final, depuis le 12 Septembre 2006, à Bruxelles, et que cet accord a contribué à promouvoir le transport aérien au Maroc, sachant que le nombre de visiteurs a doublé pour atteindre 10 Millions de voyageurs.

Anouar CHENNOUFI

Source